Monthly Archives: September 2011

Top French cops held over drug allegations

Un petit texte anglais de l’actualité (30 septembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

“France : arrestations en chaîne dans la police”

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Connaissez-vous ces mots?

• top : plus grand
• official : fonctionnaire
• alleged : présumé
• second-in-command : second, adjoint
• deputy chief : directeur adjoint
• to spend : passer (du temps)
• found guilty : reconnu coupable
• to cause : provoquer
• internal : interne
• to investigate : mener une enquête

Le contexte en français :

Un effet domino se produit au sein de la police française. A la suite de l’arrestation de Michel Neyret, numéro 2 de la police judiciaire de Lyon, trois autres de ses collègues sont également en garde à vue: un commissaire de Lyon, un de Grenoble, ainsi que son adjoint. Michel Neyret, soupçonné de corruption et de trafic international de drogue, conteste les faits. Le syndicat des commissaires parle de “cas rare”. “Un cas de corruption à un si haut niveau dans la police est infiniment rare, réagit Emmanuel Roux. Il faut remonter loin dans le temps pour trouver un commissaire de ce rang-là qui soit mis en cause”

Pourtant, en regardant de près, 7 autres commissaires ont été condamnés par la justice française en huit ans. Le dernier, un commissaire des Hauts-de-Seine, est “tombé” en juin dernier pour corruption. Et la précédente affaire de trafic de drogue touchant la police ne remonte qu‘à 1997.

There’s no answer from their place, so they must be at Susan’s

Nouvelles phrases en anglais 100% gratuit

disponibles sur http://xxx.linguistmail.com/anglais

  • you must do it straight away  [xxx]
  • I mustn’t take more than three pills a day  [xxx]
  • there’s no answer from their place, so they must be at Susan’s  [xxx]

Greek situation is ‘critical’ : finance minister

Un petit texte anglais de l’actualité (23 septembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

“Grèce : fronde sociale après l’annonce des nouvelles mesures d’austérité”

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Connaissez-vous ces mots?

• to reiterate : répéter, réaffirmer
• to cut : réduire, diminuer
• spending : dépenses
• meeting : réunion
• to meet : satisfaire, répondre à
• creditor : créancier
• to default on (a payment) : ne pas honorer (un paiement)
• debt : dette, créance
• to unveil : dévoiler, révéler
• to slash : réduire considérablement
• further : plus, davantage
• to spark : susciter, provoquer
• strike : grève

Le contexte en français :

Le gouvernement grec fait face à une colère et une fronde sociale après l’annonce des nouvelles mesures d’austérité. Le malaise est perceptible dans les rangs des députés qui doutent de ces mesures supplémentaires après plus de deux années de récession.

“Pendant deux ans, nous avons obéi aux ordres destructeurs des marchés et du Fond monétaire international, a dénoncé Alexis Tsipras, député de Syriza, parti d’opposition de gauche. Vous êtes en guerre contre la société, contre les salariés, contre les chômeurs!”.

Hier, des milliers de Grecs ont manifesté à Athènes, notamment des professeurs menacés de chômage technique.

Les rues de la capitale grec ont également été paralysées par une grève des transports. Les contrôleurs aériens ont aussi observé aussi un arrêt de travail de quatre heures, obligeant les compagnies aériennes à annuler ou reporter des vols.

You might have told me that you weren’t going to get home before midnight

Nouvelles phrases en anglais 100% gratuit

disponibles sur http://xxx.linguistmail.com/anglais

  • he might turn his radio down  [xxx]
  • they might have apologized  [xxx]
  • you might have told me that you weren’t going to get home before midnight  [xxx]

Crunch time for the Euro at Poland FinMin meeting

Un petit texte anglais de l’actualité (16 septembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

“Grèce et banques au menu de l’Ecofin en Pologne”

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Connaissez-vous ces mots?

• to meet : se réunir
• key : clé, décisif
• summit : sommet, conférence, réunion
• to join : rejoindre
• to grapple : lutter, être aux prises (avec un problème), se débattre
• to stave off : empêcher, éviter
• loan : emprunt
• default : défaut de paiement
• to plunge : plonger
• on the line : if something is on the line, it is in a situation in which it could be lost or harmed

Le contexte en français :

C’est à Wroclaw, dans le sud-ouest de la Pologne, que les ministres européens des Finances se retrouvent dès aujourd’hui. Au menu des préoccupations, un éventuel défaut de la Grèce, et la perspective d’une nouvelle crise bancaire.

Le but de la réunion : rappeler une fois encore à Athènes ses obligations. “La Grèce sait ce qu’elle a à faire. Et ce doit être fait, a rappelé le ministre français des Finances François Baroin. La Troïka, qui est la coordination des experts, est sur place, et discute avec le gouvernement. Ce qu’ont dit Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, ce qu’ils ont dit conjointement au Premier ministre c’est : “vous devez tenir vos engagements. Vous avez des responsabilités et vous avez des mesures à trouver.”

Signe de l’importance de cette réunion polonaise, Timothy Geithner sera là. Les Etats-Unis ont envoyé leur secrétaire au Trésor, inquiets des répercussions d’un défaut de paiement d’Athènes, sur l‘économie mondiale.
Horst Reichenbach, chef de la Taskforce européenne : “J’ai vu une immense volonté politique et je suis très content que hier soir cela ait été aussi clair au niveau européen : il y a une volonté politique de garder la Grèce dans l’euro et d’offrir un bel avenir à la Grèce dans l’Europe.”

La situation grecque a aussi pour effet de tendre le marché interbancaire. Les Européens s’inquiètent d’une nouvelle crise de liquidités, comme après la chute de Lehman Brothers en 2008.

Nations meet to discuss famine crisis in Africa

Un petit texte anglais de l’actualité (9 septembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

“Le Kenya accueille un sommet régional consacré à la Corne de l’Afrique”

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Connaissez-vous ces mots?

• UN : Nations Unies
• to aim at sth : viser qch
• way : moyen, méthode
• to deal with : traiter, s’occuper de
• drought : sécheresse
• the Horn of Africa : la Corne de l’Afrique
• delegate : délégué
• to gather : se regrouper, se rassembler
• meeting : réunion
• to attend : assister à
• poorly : mal
• which appeared to be poorly attended : où il y avait apparemment peu de monde
• Western : occidental
• power : puissance

Remarque: the concert was well attended il y avait beaucoup de monde au concert

Le contexte en français :

Comment résoudre la crise humanitaire qui frappe la Corne de l’Afrique? Les ministres des Affaires étrangères de la région sont réunis actuellement à Nairobi pour tenter de trouver des réponses à cette question. La sécheresse, qui frappe des pays comme la Somalie ou l’Éthiopie, menace chaque jour des millions de vies humaines.

Le chef de la diplomatie kényane, Moses Wetangula, pointe du doigt le manque d’implication des puissances occidentales dans cette crise : « Les pays de l’OTAN dépensent des milliards de dollars pour attaquer la Libye et faire tomber Kadhafi. Pourquoi ne pas utiliser un peu de cet argent pour sauver ceux qui sont en train de mourir dans la Corne de l’Afrique?

L’Amérique dépense des milliards de dollars en Irak, en Afghanistan et ailleurs. Elle pourrait très bien en dépenser un peu pour construire des barrages dans les pays en proie à la sécheresse. Cela contribuerait à stabiliser la somalie, à relancer la production agricole, à sédentariser les populations”.

Accentuée par la guerre civile, la famine en Somalie a déjà fait des dizaines de milliers de morts. Plus de 400 000 personnes s’entassent dans le camp de réfugiés de Dabab, à la frontière entre le Kenya et l’Éthiopie. Ici, les enfants meurent de faim et l’aide humanitaire arrive au compte goutte.

He said it might be raining by the time we get there

Nouvelles phrases en anglais 100% gratuit

disponibles sur http://xxx.linguistmail.com/anglais

  • is it far  [xxx]
  • the strike might end tomorrow  [xxx]
  • they asked if they might stay until Thursday  [xxx]
  • he said it might be raining by the time we get there  [xxx]

John might have mislaid your address

Nouvelles phrases en anglais 100% gratuit

disponibles sur http://xxx.linguistmail.com/anglais

  • don’t stroke that dog, it may be nasty  [xxx]
  • he might still be alive  [xxx]
  • John might have mislaid your address  [xxx]

US housing agency to sue banks

Un petit texte anglais de l’actualité (2 septembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

“USA : les banques épinglées pour la crise des subprimes”

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Connaissez-vous ces mots?

• US : des Etats-Unis, américain
• to oversee : surveiller, contrôler
• mortgage : prêt (immobilier)
• lending : prêt
• set : probablement, vraisemblablement
• to sue : poursuivre en justice
• allegedly : prétendument, paraît-il
• to misrepresent : déformer, donner une image fausse
• housing : logement
• bubble : bulle
• according to : selon
• to claim : prétendre, déclarer
• to fail : ne pas réussir
• to perform : effectuer, faire
• due : dû, suffisant
• diligence : assiduité, zèle
• to miss : manquer, rater
• evidence : signe, marque
• borrower : emprunteur
• income : revenu
• to inflate : gonfler, exagérer

Le contexte en français :

Les autorités américaines veulent traîner devant la justice une douzaine de banques pour leur rôle dans la crise des subprimes de 2008.

L’information, lancée par le New York Times, précise qu’il sera réclamé à ces banques des milliards de dollars de compensation. Notamment pour les pertes subies par Fannie Mae et Freddie Mac : 30 milliards de dollars perdus par les deux organismes parapublics de refinancement hypothécaire, sauvés de la faillite par les autorités fédérales.

Les prêts bancaires, dit “subprimes”, sont à l’origine de l‘éclatement de la bulle financière immobilière fin 2008. Les établissements faisant du crédit immobilier avaient facilité l’accès au prêt pour attirer de nouveaux clients et leur vendre des logements même au dessus de leurs moyens. L’ensemble du système s’est effondré quand de nombreux propriétaires n’ont pas pu rembourser leurs prêts.