Monthly Archives: November 2011

German police and protesters clash over ‘nuclear train’

Un petit texte anglais de l’actualité (25 novembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

Mobilisation renforcée contre le train de déchets nucléaires en Allemagne

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Connaissez-vous ces mots?

• attempt : tentative, essai
• to disrupt : perturber
• route : itinéraire
• to carry : transporter
• waste : déchets
• riot : émeute
• gear : équipement, matériel
• to remove : enlever, faire partir
• demonstrator : manifestant
• track : voie, rails
• storage : stockage
• facility : installation
• to reprocess : retraiter
• plant : usine

Le contexte en français :

Des milliers de manifestants écologistes se sont encore révoltés hier contre ce convoi ferroviaire de déchets nucléaires allemands retraités en France, une fois passée la frontière franco-allemande.

Le train a été bloqué par des manifestants en tout début de soirée à Hassloch, à une centaine de kilomètres après la frontière.

Le convoi de 11 conteneurs Castor a ensuite repris son parcours chaotique.

Mais à Metzingen, des affrontements ont opposé des manifestants, environ 500 selon la police, 3.000 selon les anti-nucléaires, aux forces de l’ordre qui ont eu recours à des gaz lacrymogènes et au canon à eau.

Ce samedi, environ 150 bus en provenance de tout le pays doivent converger vers le centre de stockage de Gorleben dans le nord de l’Allemagne, pour une grande manifestation. 20 000 personnes sont attendues par les écologistes.

Centre right tipped for victory in Spanish election

Un petit texte anglais de l’actualité (18 novembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

L’Espagne attend la victoire de la droite

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Connaissez-vous ces mots?

• to campaign : mener une campagne, faire campagne
• buoyant : gai, allègre
• mood : humeur
• result : résultat, conséquence
• to show : montrer
• double-digit : à deux chiffres (supérieur à 9%)
• lead : avance
• poll : sondage
• leader : chef
• prime minister : premier ministre
• to bring back : ramener
• confidence : confiance
• troubled : agité
• country : pays

Le contexte en français :

A deux jours d’un scrutin sans surprise qui devrait l’amener à revêtir le costume de Premier ministre de crise, Mariano Rajoy a mis l’accent sur la crédibilité du pays.

Le futur chef du gouvernement qui pourrait s’appuyer sur une majorité absolue selon les sondages a même demandé un répit aux marchés alors que l’austérité s’annonce encore plus sévère :

“Il est urgent que nous rendions à notre pays l’image internationale qu’il avait, d’une puissance créatrice d’emploi, d’une nation forte, écoutée du monde et à qui personne ne devait dire ce qu’elle devait faire”.

I should be very grateful to you for that

Nouvelles phrases en anglais 100% gratuit

disponibles sur http://xxx.linguistmail.com/anglais

  • shall I fix it up now or later?  [xxx]
  • we should like your servants to sleep in the east wing  [xxx]
  • I should be very grateful to you for that  [xxx]

Celebrations in Italy as Berlusconi resigns

Un petit texte anglais de l’actualité (11 novembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

“Ciao Berlusconi !”

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Connaissez-vous ces mots?

• to dominate : dominer
• politics : la politique
• to resign : démissionner, donner sa démission
• prime minister : premier ministre
• journey : voyage
• to serve : être au service
• post-war : après-guerre
• undignified : qui manque de dignité
• exit : sortie
• he is reported to : on dit qu’il aurait
• to feel embittered : être aigri

Le contexte en français :

Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi avait dit qu’il quitterait le pouvoir une fois le programme visant à réduire la dette italienne adopté par les députés. Il a tenu parole en remettant samedi soir à Rome sa démission au président de la République Giorgio Napolitano. Et c’est sous les huées que l’ancien homme fort du pays, dont la popularité a chuté ces derniers mois, jusqu‘à atteindre 22% d’opinions favorables, a dû effectuer le court trajet de sa résidence jusqu’au palais présidentiel du Quirinal.

“Le président de la République a remercié le chef du gouvernement de sa collaboration et il a invité le gouvernement démissionnaire à expédier les affaires courantes”, a précisé le secrétaire général de la présidence, Donato Marra. Sauf surprise, l’ancien commissaire européen à la Concurrence Mario Monti prendra le relais dès dimanche.

Monti dans la lumière, Berlusconi dans l’ombre. C’est par une porte dérobée que le désormais ancien numéro un a quitté la présidence de la République, afin d‘échapper aux insultes de ses opposants, sortis par milliers pour crier leur joie de voir partir celui que certains qualifiaient de “bouffon” et de “mafieux”. Et c’est en musique qu’un orchestre formé à partir d’un appel sur Internet a joué un Alleluia de Haendel…

Shall we stop here?

Nouvelles phrases en anglais 100% gratuit

disponibles sur http://xxx.linguistmail.com/anglais

  • shall I speak to him about it?  [xxx]
  • shall we go somewhere else?  [xxx]
  • shall we stop here?  [xxx]

Crucial vote for Greece and Europe

Un petit texte anglais de l’actualité (4 novembre 2011) est disponible sur :

http://anglais.linguistmail.com/index.php

“Grèce : Papandréou poussé vers la porte de sortie”

A écouter jusqu’à compréhension parfaite, sans regarder le texte…

Cliquez ici pour survolter votre anglais
Les deux premières leçons sont gratuites

Le contexte en français :

Un virage à 180 degrés. Quatre jours après s‘être posé en chantre du référendum, le premier ministre grec espère obtenir la confiance des députés aujourd’hui, alors que l‘éventualité de son départ semble se préciser d’heure en heure.

“Je ne suis pas inamovible à mon poste de Premier ministre” a même confessé l’intéressé. Lâché par son propre camp, Georges Papandréou a fini par enterrer son projet controversé de référendum, et serait même prêt à démissionner en cas de vote favorable au Parlement. Il aurait d’ailleurs conclu un accord en ce sens avec ses ministres pour s’organiser une sortie honorable.

Et ce rebondissement dans la politique intérieure grecque a été suivi d’un autre, venu cette fois de la droite. Les conservateurs, qui ont toujours refusé les plans d’austérité, seraient disposés désormais à voter en faveur du plan européen de sauvetage. Deux conditions à cela : le départ du Premier ministre et l’organisation d‘élections.

Si tel était le cas, Georges Papandréou pourrait être remplacé par un cabinet d’union nationale en attendant la tenue de législatives anticipées.